JO 2024 à Paris : la construction du village olympique passera par la Seine

Tony Estanguet, patron du Comité d'organisation de Paris 2024, au bord de la Seine. (A. Réau/L'Équipe)

Une convention de partenariat a été signée pour donner la priorité au transport fluvial dans le cadre des travaux.

Pour la construction du village olympique en vue des JO 2024 qui se dérouleront à Paris, la priorité sera donnée au transport fluvial. Une convention de partenariat a été signée mardi à Issy-les-Moulineaux entre la Solideo (société de livraison des ouvrages olympiques), la préfecture d'Ile-de-France, les ports de Paris et les Voies Navigables de France.

Des raisons écologiques

1,4 million de tonne de matériaux devront être amenés et déblayés pour construire le village situé en bords de Seine à cheval sur les communes de Saint-Denis, Saint Ouen et l'Ile Saint-Denis. « La voie fluviale nous est apparue comme le meilleur moyen d'une livraison à temps », a indiqué le directeur général exécutif de la Solideo Nicolas Ferrand, qui a également insisté sur les raisons écologiques d'un tel choix : le transport par la Seine équivaut à la circulation de 70 000 camions et est donc moins polluant.

publié le 21 janvier 2020 à 19h18
commentaires (5) commenter cet article
les mieux notés les plus récents
Frèreticettoc le 21 janvier 2020 à 20h45

Les athlètes feront aussi le parcours ? Les soirs de médailles arrosées promettent !

répondre
0
0
voir tous les commentaires... (5)