Quelles sont les règles pour faire du sport pendant le confinement ?

Le footing est autorisé, mais sous certaines conditions seulement. (P. Lahalle/L'Équipe)

Malgré le confinement, les Français ont l'autorisation de faire de l'exercice physique, tout en respectant les consignes de sécurité. Le point sur ce qui est autorisé, ou pas.

Depuis mardi midi, les déplacements sont interdits sauf cas exceptionnels, a annoncé le gouvernement. « Faire de l'exercice physique uniquement à titre individuel autour du domicile et sans aucun rassemblement » en est un. « C'est important que le président ait mis cette consigne parmi les motifs possibles de sortie parce que c'est un message de santé public lancé à tous », estime Roxana Maracineanu, la ministre des Sports.

« Être confiné à la maison, avec seulement des commerces alimentaires ouverts, installé sur un canapé pour plusieurs jours, peut vite devenir problématique », poursuit Maracineanu pour qui « le sport et la culture vont être centraux dans la vie de nos concitoyens ».

Des footings courts et près de chez soi ; pas de vélo

Elle décrypte : « Cela veut dire pouvoir se dégourdir les jambes, marcher un peu à côté de chez soi, en respectant strictement les consignes de sécurité c'est-à-dire les distances, ne rester que dans une cellule familiale, ne pas échanger avec d'autres personnes, même les amis d'entraînement habituel ou un couple avec qui on part faire du vélo. Quand on voit des gens qui se regroupent dans un parc quand il fait beau pour jouer au foot, c'est aujourd'hui irresponsable et désormais interdit », estime-t-elle.

Jeudi, les services du ministère ont indiqué avec précision ce qui était permis et ce qui ne l'était pas. Les sorties en footing sont autorisées mais doivent être courtes, pas plus de 2 kilomètres, et proches de son domicile.

Pour ce qui est du vélo, le ministère a précisé jeudi que la pratique était interdite, sauf pour des trajets à caractère professionnel, et demande de suivre les recommandations de la Fédération française de cyclisme.

« On peut aller marcher, courir si on veut mais il ne faut pas s'éloigner de son domicile trop longtemps et ne pas oublier son attestation. Mais il n'est plus question d'une sortie en vélo, d'un long footing en forêt ou de faire un match de foot », expliquait dès mardi Roxana Maracineanu.

« Il faut faire du sport sans se mettre en danger et sans mettre en danger les gens autour de nous. Cela veut dire un circuit court et bien précis autour de chez soi, poursuit-elle. Et dans cette période, il est essentiel pour le bien-être physique et moral de maintenir une activité quotidienne chez soi. C'est nécessaire et possible en respectant les consignes sanitaires », indique la ministre.

publié le 19 mars 2020 à 14h20 mis à jour le 20 mars 2020 à 17h34
commentaires (189) lire la charte
commenter cet article
les mieux notés les plus récents
sita.69 le 19 mars 2020 à 15h13

Le velo jen ai fais avant confinement ensuite on m’a explique que en cas de chute d accident ou malaise il ne faut pas mobiliser services de secours pompiers qui ont d zutres priorites Cest dur mais il ne faut pas etre egoiste et etre responsable dans les circonstances actuelles

répondre
153
10
voir tous les commentaires... (189)