Le rugby anglais pourrait perdre près de 55 millions d'euros

Le XV de la Rose et la RFU seront forcément soumis à des contraintes financières dans les mois à venir. (P. Lahalle/L'Équipe)

Les conséquences financières du coronavirus pour le rugby anglais pourraient grimper jusqu'à 50 millions de livres (54,6 M d'euros) sur la prochaine année et demie, a calculé mercredi la Fédération anglaise (RFU).

« Sur la base du planning que nous imaginons, nous estimons nos pertes de revenus sur les 18 prochains mois à environ 45 à 50 millions de livres et nous avons prévu un plan solide pour les atténuer », a écrit la RFU sur son site.

« Notre plus grand atout génère aussi des frais importants et la fermeture du stade de Twickenham a un impact significatif », a ajouté dans une lettre ouverte le patron de la Fédération Bill Sweeney, en référence à l'enceinte dans laquelle évolue le XV de la Rose à domicile.

Des mesures pour éponger les pertes

Pour contrebalancer les pertes qui s'annoncent, le conseil exécutif de la RFU a décidé de réduire les salaires de ses membres de plus de 25 %. Un fonds de 7 millions de livres (7,6 M euros) va par ailleurs être mis en place pour venir en aide aux clubs communautaires. La somme se composera de prêts d'urgence, d'avance de trésorerie liée à la vente de billets, et de la suspension des remboursements de créances.

La pandémie de coronavirus, qui a causé plus de 400 morts et 8 000 contaminations au Royaume-Uni, a bouleversé le calendrier sportif mondial. Le déplacement du XV de la Rose en Italie, le 14 mars pour la dernière journée du Tournoi des Six Nations, a ainsi été reporté.

Tous les championnats anglais à l'exception du Premiership, la première division, ont par ailleurs été annulés.

publié le 25 mars 2020 à 23h16
commentaires (1) lire la charte
commenter cet article
les mieux notés les plus récents
ricardtube le 26 mars 2020 à 08h31

Au moins cela aura un effet positif sur les salaires des joueurs pro, particulièrement au foot

répondre
0
3