Toni Gerona viré de son poste de sélectionneur de la Tunisie

Toni Gerona est également l'entraîneur de Chartres. (J. Prévost/L'Équipe)

Battue en finale de la dernière Coupe d'Afrique des Nations, la Tunisie a tranché : l'Espagnol Toni Gerona a été démis de ses fonctions d'entraîneur, jeudi.

Les conséquences de la défaite tunisienne à domicile en finale de la Coupe d'Afrique des Nations (27-23 face à l'Égypte) se multiplient. Extra-sportives, d'abord : en raison du comportement de ses supporters (un joueur égyptien a été agressé par un spectateur entré sur le terrain), la Tunisie ne pourra pas abriter de compétitions internationales pendant quatre ans.

Sportives, aussi : le bureau directeur de la fédération a décidé de se séparer de l'entraîneur espagnol Toni Gerona (46 ans), en poste depuis 2017, vainqueur de la CAN 2018. Lui serait notamment reproché, selon les médias locaux, la faible qualité de jeu proposée au regard du potentiel de l'équipe. Le fait qu'il soit également entraîneur de Chartres (Lidl Starligue) n'aiderait pas non plus.

C'est donc avec un nouveau sélectionneur que la Tunisie disputera le tournoi de qualification olympique en France, du 17 au 19 avril avec également la Croatie et le Portugal (pour deux qualifiés). Un étranger, a précisé le bureau fédéral.

publié le 13 février 2020 à 18h27 mis à jour le 13 février 2020 à 21h01
commentaires (1) lire la charte
commenter cet article
les mieux notés les plus récents
TB1809 le 14 février 2020 à 18h11

tant mieux pour Chartres .

répondre
0
1