Coronavirus : les circuits automobiles français au soutien des hôpitaux

Le Circuit Bugatti du Mans fait partie des enceintes qui ont mis à disposition du matériel médical aux hôpitaux. (S. Boué/L'Équipe)
Le Circuit Bugatti du Mans fait partie des enceintes qui ont mis à disposition du matériel médical aux hôpitaux. (S. Boué/L'Équipe)

Plusieurs circuits automobiles français, actuellement fermés, ont mis leur matériel médical de réanimation à disposition des hôpitaux de leur région.

Le sport automobile se mobilise pour apporter de l'aide aux services médicaux confrontés à la pandémie de coronavirus. Alors que sept écuries de F1 basées en Angleterre ont mis en commun leur ingénierie pour concevoir de nouveaux respirateurs artificiels, ce qui a débouché sur la création d'un nouvel appareil par le département moteur de Mercedes, les circuits français participent eux aussi à l'élan de solidarité.

À l'image du circuit de Nogaro vis-à-vis de l'hôpital d'Auch (Occitanie), les enceintes du Bugatti au Mans (pays de la Loire) et du Paul-Ricard au Castellet (Provence-Alpes-Côte d'Azur) ont décidé de mettre le matériel qui équipe leurs centres médicaux à disposition des hôpitaux de leur région.

Deux respirateurs, des seringues électriques, des moniteurs de surveillance...

« Il semblait naturel et logique pour l'Automobile-club de l'Ouest, alors que toutes les activités de roulage sont bien évidemment stoppées actuellement, de mettre à disposition ce matériel, inactif aujourd'hui sur le site mais qui pourrait être bien utile actuellement dans les hôpitaux, explique Pierre Fillon, le président de l'Automobile-club de l'Ouest. Pour les aider dans la lourde mission qu'ils mènent aujourd'hui avec conviction et implication, il nous semblait normal de leur remettre ce matériel. C'est notre façon de les soutenir. Deux respirateurs, ainsi que du matériel médical composé de seringues électriques, moniteurs de surveillance, entre autres, ont ainsi été transférés en début de semaine dernière au Centre Hospitalier du Mans, au service réanimation. D'autre part, nous avons également remis des masques et des lunettes de protection au Pôle Santé Sud et travaillons avec certains de nos partenaires pour faire suivre des masques au Pôle Santé Sud ainsi qu'au Centre Hospitalier Régional. »

Les équipes du Paul-Ricard ont agi de même en prêtant du matériel médical à l'hôpital d'Aix-en-Provence. Comme toutes les autres pistes françaises, le circuit du Castellet est privé d'activité et il est toujours dans l'attente d'une décision concernant le maintien, le report ou l'annulation du Grand Prix de France de F1, prévu le 28 juin. À ce jour, huit des neuf GP qui précédaient la manche française au calendrier initial du Championnat du monde ont été annulés ou reportés. Seul le GP du Canada, prévu à Montréal le 14 juin, n'a pas encore renoncé à son créneau, alors que le promoteur de la F1 espère être en mesure de maintenir entre 15 et 18 courses cette saison, sur les 22 prévues.

Du côté du Mans, les 24 Heures moto ont été reportées aux 29 et 30 août, alors que les 24 Heures auto seront finalement organisées par l'ACO les 19 et 20 septembre. Le Grand Prix de France moto, prévu le 17 mai, a quant à lui été reporté ce jeudi à une date indéterminée.

publié le 2 avril 2020 à 16h39
commentaires (4) lire la charte
commenter cet article
les mieux notés les plus récents
Circuit72 le 03 avril 2020 à 18h19

Bravo pour les circuits Français.Un respirateur = une vie sauvée . Merci du fond du coeur

répondre
6
0
voir tous les commentaires... (4)