Même en se qualifiant pour la C1, l'OM ne sera pas débarrassé de ses problèmes financiers

Même en cas de qualification pour la Ligue des champions, Marseille, sous la contrainte du fair-play financier, ne pourra pas recruter sans vendre de joueurs.

Le stade Vélodrome le soir de Marseille - Lyon (2-1), le 10 novembre 2019. (B. Papon/L'Équipe)

Même en se qualifiant pour la C1, l'OM ne sera pas débarrassé de ses problèmes financiers

Même en cas de qualification pour la Ligue des champions, Marseille, sous la contrainte du fair-play financier, ne pourra pas recruter sans vendre de joueurs.

Pour ceux qui rêvent à Marseille d'une qualification en Ligue des champions, et c'est bien parti, il vaut mieux prévenir tout de suite : l'OM fera avec les moyens du bord pour recruter, fair-play financier oblige. Les contraintes et les menaces de l'UEFA sont sévères et inquiètent au sommet du club phocéen. C1 ou pas, l'enveloppe mercato du prochain budget olympien ne sera pas impactée la saison prochaine : les potentielles recettes liées à la plus prestigieuse des Coupes d'Europe, au minimum 40 à 45 millions d'euros, serviraient surtout à équilibrer les comptes voire commencer à rembourser l'actionnaire. Seule une participation régulière pendant plusieurs années pourra enclencher un cercle vertueux.

Pour lire la suite, abonnez-vous :

déjà abonné ? se connecter
s’abonner pour lire la suite
commentaires (437) commenter cet article
les mieux notés les plus récents
cestlaguigne le 14 janvier 2020 à 08h30

Je comprends vraiment pas cette histoire de fair play financier. On dirait que tout est fait pour creuser l’écart entre les mastodontes du football qui dépensent sans compter et les autres. Les regles du jeu ne sont pas les memes pour tout le monde. Par exemple le palmares du Real a clairement été financé à crédit...

répondre
194
33
voir tous les commentaires... (437)