L'ASSE, tenue en échec par Toulouse, voit le VAR à moitié vide

Très vite menés 0-2, les Verts ont arraché un nul, avant que le VAR ne leur annule par deux fois le but de la victoire à la fin d'un match spectaculaire.

Yann M'Vila, Harold Moukoudi et Timothée Kolodziejczak entourent l'arbitre Jérémy Stinat. Le VAR, auquel ce dernier a fait appel plusieurs fois, a joué un rôle majeur dans le cours du match. (A.Bibard/FEP

L'ASSE, tenue en échec par Toulouse, voit le VAR à moitié vide

Très vite menés 0-2, les Verts ont arraché un nul, avant que le VAR ne leur annule par deux fois le but de la victoire à la fin d'un match spectaculaire.

Tandis que les 24 240 spectateurs présents dans le Chaudron ont pris un ascenseur émotionnel, les Verts ont monté une marche au classement, dimanche après-midi. « En termes d'émotions, les gens ont été servis mais, après, il y a beaucoup de frustration », résumait Ghislain Printant, l'entraîneur de l'AS Saint-Étienne, au coup de sifflet final. Car cette quinzième place à l'issue de cette 5e journée ne satisfait personne, à Saint-Étienne. Elle traduit les carences actuelles des Verts. Yann M'vila les résume : « On manque de solidité défensive et de finition devant. » Autrement dit, d'un peu de tout.

Pour lire la suite, abonnez-vous :

déjà abonné ? se connecter
s’abonner pour lire la suite
commentaires (105) commenter cet article
les mieux notés les plus récents
GREGREGORY75014 le 16 septembre 2019 à 09h34

Vous n'avez pas de chance avec les àrbitres ! c'est vrai que l'arbitrage et le var vous sont défavorables

répondre
42
10
voir tous les commentaires... (105)