Gauvin-Katoto, le duel continue lors de la victoire des Bleues au Kazakhstan (3-0)

Les deux attaquantes ont marqué lors de la victoire au Kazakhstan. La seconde, entrée en jeu, a laissé une meilleure impression que la première, titulaire.

Valerie Gauvin à la lutte avec Yulia Myasnikova. (VYACHESLAV OSELEDKO / AFP)

Gauvin-Katoto, le duel continue lors de la victoire des Bleues au Kazakhstan (3-0)

Les deux attaquantes ont marqué lors de la victoire au Kazakhstan. La seconde, entrée en jeu, a laissé une meilleure impression que la première, titulaire.

« À partir du moment où l'on gagne, j'ai raison, non ? » Cette phrase de Corinne Diacre, à l'issue de la victoire des Bleues en huitièmes de finale de la dernière Coupe du monde face au Brésil (2-1 a.p.), résonne après le succès de ses troupes, hier, au Kazakhstan (3-0). Quatre jours après une victoire convaincante face à l'Islande (4-0), la sélectionneuse avait de nouveau titularisé Valérie Gauvin, pourtant en difficulté face aux Islandaises. Mais pas Delphine Cascarino, buteuse à Nîmes, ni Marie-Antoinette Katoto, auteure d'une bonne entrée.

Pour lire la suite, abonnez-vous :

déjà abonné ? se connecter
s’abonner pour lire la suite