Sanctionné financièrement par la FIFA, Saman Ghoddos (Amiens) va faire appel

Saman Ghoddos ne peut actuellement pas jouer avec Amiens. (F. Porcu/L'Équipe)

Interdit de match officiel jusqu'en janvier par la FIFA dans le cadre de son vrai-faux transfert à Huesca, le milieu offensif iranien va interjeter appel auprès du Tribunal arbitral du sport, mais seulement pour l'amende de 4 M€ qu'il est tenu de verser conjointement avec Östersunds, son ancien club.

Saman Ghoddos n'est plus apparu en compétition officielle depuis le 17 août, lors de la 2e journée de Ligue 1, mais c'est en dehors des terrains que se bat actuellement le milieu offensif d'Amiens. Fin août, l'international iranien (26 ans) avait écopé d'une suspension de 4 mois (soit jusqu'en janvier) infligée par la FIFA, qui avait également condamné le joueur et Östersunds, son ancien club suédois, à verser une somme de 4 millions d'euros dans le cadre de son transfert avorté vers Huesca (Espagne) à l'été 2018.

Si l'Amiénois, toujours présent aux entraînements de son club, attend patiemment la levée de sa suspension, il a décidé de faire appel de la sanction financière auprès du Tribunal arbitral du sport.

Dans cette affaire, Östersunds a également écopé d'une interdiction de recrutement durant les deux prochains mercatos. Saman Ghoddos, lui, a jusqu'à présent manqué 12 matches toutes compétitions conofndues.

publié le 13 novembre 2019 à 21h00 mis à jour le 13 novembre 2019 à 21h52
commentaires (7) commenter cet article
les mieux notés les plus récents
nicolas.b242 le 13 novembre 2019 à 21h38

Le Recreativo Huesca ?? C'est la SD Huesca ! Un club aragonais aujourd'hui en D2 que vous confondez avec le Recreativo Huelva, club andalou situé...à 1000 km plus au sud et qui évolue en D3 (2a B).

répondre
17
0
voir tous les commentaires... (7)