Lionel Messi (FC Barcelone) : « Griezmann finira par s'adapter »

Lionel Messi, lors de la victoire du Barça contre le Séville FC (4-0), dimanche. (Daisuke Nakashima/AFLO/Presse Sports)

Lors d'une interview accordée ce mardi à la radio catalane Rac 1, Lionel Messi s'est exprimé sur l'arrivée d'Antoine Griezmann au Barça cet été. Il a également évoqué sa fin de carrière, le Ballon d'Or, Neymar, Guardiola, Ronaldo et l'arbitrage vidéo...

Lionel Messi, connu pour sa discrétion, a accordé une longue interview à la radio catalane Rac 1 ce mardi, durant laquelle il s'est montré confiant concernant l'intégration de son nouveau partenaire, Antoine Griezmann : « Pour tout joueur qui ne connaît pas la méthode du Barça, il est très difficile d'arriver de l'extérieur. Griezmann est un joueur malin, de grande qualité, qui finira par s'adapter. [...] Évidemment, c'est un mensonge que je ne voulais pas de Griezmann. L'année dernière, j'ai dit qu'il était l'un des meilleurs et que les meilleurs sont toujours les bienvenus. »

L'Argentin est également revenu sur la grande désillusion vécue par le Barça, éliminé par Liverpool (3-4), la saison dernière en demi-finales de la Ligue des champions : « Je l'ai dit à plusieurs reprises. La défaite contre Liverpool était de notre faute. Cela ne pouvait pas nous arriver après celle à Rome (élimination en quarts de finale, en 2017-2018). »

« Aujourd'hui, c'est de plus en plus clair que je vais finir ma carrière ici »

Il a, par la même occasion, apporté son soutien à son entraîneur, Ernesto Valverde, très critiqué depuis le début de la saison. « Ce n'était pas la faute de l'entraîneur. Le club a décidé de le maintenir et pour moi ce fut une joie parce que c'est un entraîneur que nous soutenons et aimons, tout comme Luis Enrique et les précédents. Pour atteindre l'objectif, nous devons être unis. »

La « Pulga » a également évoqué la fin de sa carrière : « Aujourd'hui, c'est de plus en plus clair que je vais finir ma carrière ici, en particulier pour ce qui est de ma vie au club et de ce que je ressens pour lui. Pour ma famille, pour le bonheur que nous vivons dans cette ville. Je ne voudrais pas que ça brise les liens de mes enfants. Cela m'est arrivé à l'époque et je ne veux pas qu'ils vivent la même chose. »

Le Ballon d'Or, le VAR, Guardiola, Ronaldo...

L'homme aux cinq Ballons d'Or a aussi avoué qu'une nouvelle distinction n'était sa priorité : « Je ne sais pas du tout si je vais gagner le Ballon d'Or. Ce ne serait pas une déception, les récompenses individuelles n'ont jamais été une priorité. Je serais plus déçu si une autre année passait sans que l'on gagne la Ligue des champions. »

Il a également encensé Pep Guardiola (entraîneur du Barça de 2008 à 2012) : « Je pense que Guardiola est le meilleur de tous. Luis Enrique est très proche. » Et reconnu que son éternel rival Cristiano Ronaldo, parti à la Juventus à l'été 2018, lui manquait : « Cristiano me manque, oui, j'aurais aimé qu'il continue à Madrid, cette rivalité était un avantage. » Avant de se déclarer favorable à l'arbitrage vidéo : « J'aime le VAR et j'y suis favorable, mais je pense qu'il laisse encore beaucoup de doutes. »

« Je souhaitais que Neymar vienne »
Le numéro dix catalan a reconnu qu'il aurait aimé que le Brésilien du PSG le rejoigne cet été : « Je souhaitais que Neymar vienne, car il est différent, l'un des meilleurs, et sa présence aurait été importante à cet égard. Mais avec Ney, il fallait regarder au-delà du sport, de nombreux supporters ne voulaient pas qu'il revienne pour tout ce qui s'était passé. »
publié le 9 octobre 2019 à 10h51 mis à jour le 9 octobre 2019 à 11h05
commentaires (13) commenter cet article
les mieux notés les plus récents
AlexisTFC81 aujourd'hui à 10h55

parfait, comme quand il joue

répondre
11
3
voir tous les commentaires... (13)