Ligue des champions : Lyon rate ses débuts face au Zénith Saint-Pétersbourg

L'OL a été accroché par le Zénith Saint-Pétersbourg (1-1), ce mardi soir, pour son premier match de Ligue des champions.

Le match : 1-1

Les Lyonnais n'ont pas changé leurs mauvaises habitudes pour leur entame dans cette campagne de Ligue des champions. Comme lors de leurs quatre matches à domicile, la saison passée, ils ont concédé le nul au Groupama Stadium face au Zénith Saint-Pétersbourg (1-1), ce mardi soir. Il s'agit même du sixième d'affilée de l'OL dans son stade, un record.

Le début de match des Gones a été poussif et les joueurs de Sylvinho ont paru extrêmement fébriles. Ils se sont repris au fil des minutes mais ils ont concédé la première grosse occasion : une frappe croisée d'Azmoun (20e), détournée en corner par Lopes, comme une alerte. L'attaquant du club russe a parfaitement su combiner avec Dziouba et c'est d'ailleurs sur un une-deux avec son coéquipier qu'il a ouvert le score (41e), à la conclusion d'une action limpide.

lire aussi

Le film du match

Les Lyonnais se sont bien procuré plusieurs occasions par Traoré (22e), Dembélé (24e), Marcelo (36e) ou Depay (44e), mais ils ont manqué de précision dans le dernier geste à chaque fois. Ils ont eu le mérite de revenir au score dès le retour des vestiaires, sur un penalty de Depay (51e), avant de prendre le contrôle de la rencontre.

Pour ses débuts en C1, Jeff Reine-Adelaïde a été entreprenant et il a même frôlé son premier but dans la compétition (60e). Les Russes se sont alors contentés de jouer les contre-attaques et ils ont été très dangereux sur ces phases de jeu notamment sur une tête d'Ozdoev (70e). Mais les Lyonnais ont multiplié les situations dans une fin de match à sens unique, où Dembélé (83e), Dubois (84e) et Cornet (85e) ont tenté leur chance. En vain.

Le joueur : Depay, buteur mais...

L'international néerlandais est efficace en ce début de saison - quatre buts en Ligue 1 -, et il a encore soigné ses statistiques personnelles en transformant le penalty (51e) qu'il avait lui-même provoqué. Mais l'attaquant de l'OL n'a pas forcément été toujours très inspiré au cours d'un match où il a vite coupé ses efforts dans le repli défensif. Malgré les nombreuses situations qu'il s'est procurées (44e, 79e), il a aussi manqué parfois d'altruisme en effectuant des choix individuels un peu forcés. Un match en demi-teinte.

Le fait : les trois minutes fatales au Zénith

Le Zénith Saint-Pétersbourg a peut-être laissé échapper le match en l'espace de trois minutes, au retour des vestiaires. Touché à la cheville sur un contact avec Mendes, en première période, Sardar Azmoun a bien essayé de revenir sur le terrain, mais, au bout de quelques secondes, l'attaquant s'est résigné à sortir.

L'international iranien, auteur de l'ouverture du score, a été remplacé par Magomed Ozdoev (46e). Le milieu de terrain du club russe s'est tout de suite distingué en accrochant Memphis Depay dans la surface et en provoquant le penalty de l'égalisation.

Denayer : «On a manqué de carractère»

<iframe frameborder="0" width="1066" height="599" src="https://www.dailymotion.com/embed/video/x7lav4x" allowfullscreen="" allow="autoplay"></iframe>

publié le 17 septembre 2019 à 20h47 mis à jour le 17 septembre 2019 à 22h48
commentaires (719) commenter cet article
les mieux notés les plus récents
Fafa03057263 le 17 septembre 2019 à 20h48

Genesio démission

répondre
434
48
voir tous les commentaires... (719)