Ligue 1 : Saint-Étienne et Toulouse se neutralisent

Romain Hamouma a réussi un doublé, dimanche, mais cela n'a pas suffi. (J. Pachoud/AFP)

Au terme d'un match extrêmement animé avec de multiples interventions du VAR, l'AS Saint-Étienne, menée 0-2, est revenue au score grâce à un doublé de Romain Hamouma et a donc concédé un nul (2-2) contre Toulouse à Geoffroy-Guichard.

Le match : 2-2

Le fameux « ascenseur émotionnel » a pris feu ce dimanche, à Geoffroy-Guichard ! Des buts superbes, des arrêts de classe, un engagement de tous les instants et des interventions du VAR à gogo : tout y était pour constituer un match mémorable, où Saint-Étienne et Toulouse ont partagé les points (2-2).

Après une entame compliquée, où Reynet a claqué sous sa barre un centre-tir de Boudebouz (2e) et vu passer au ras de son poteau une volée de Cabaye (3e) - qui l'obligera ensuite à un joli réflexe (23e) - les Toulousains, bien plus tranchants, ont nettement pris le dessus pendant tout le reste de la première période. Ils ont obtenu un penalty (pour une faute de Kolodziejczak sur Leya Iseka), transformé par Gradel (0-1, 15e), auraient pu bénéficier d'un autre penalty, avec une bousculade de M'vila sur Leya Iseka, qui a doublé la mise pour le TFC, sur un caviar de Saïd (0-2, 23e). Ce dernier, déchaîné, a ensuite frôlé à deux reprises le 3-0, mais a buté à chaque fois sur Ruffier (39e, 40e, avec l'aide du poteau).

Il s'agissait d'un double tournant, car juste avant la pause, lancé par M'vila, Hamouma réduisait le score avec à-propos (1-2, 45e). Cela a galvanisé les Verts, revenus avec le vent dans le dos à la reprise. Cabaye, chargé par Gradel, aurait, à son tour, dû bénéficier d'un penalty (52e). Mais cela n'a pas empêché l'ASSE d'égaliser cinq minutes plus tard au terme d'une superbe action Khazri-Bouanga-Hamouma (2-2, 57e).

Cela n'a pas pour autant assommé les Toulousains, qui ont ensuite à nouveau été les plus menaçants, Ruffier devant s'interposer avec classe sur un coup franc de Gradel (61e), puis une frappe puissante de Leya Isekka (64e), avant d'être sauvé par le VAR, qui a curieusement confirmé le hors-jeu sifflé eux dépens de Koulouris, qui avait marqué juste après son entrée en jeu (69e).

Les Verts ont ensuite poussé très fort dans les dernières minutes. Mais après une frappe repoussée par un Reynet aérien (86e), ils se sont vus refuser deux buts pour hors-jeu, à cause du (ou grâce au) VAR, inscrits par Beric (87e) et Sylla contre son camp (90e+2). Dans les deux cas, l'attaquant slovène était bien hors-jeu. Alain Casanova et ses hommes pouvaient paradoxalement pousser un immense ouf de soulagement, alors qu'ils ont mené 2-0. Un match vraiment haletant !

Le joueur : Romain Hamouma en sauveur

Alors que son équipe était bien mal partie (menée 0-2) et qu'on ne l'avait quasiment pas vu, Romain Hamouma a su surgir au bon moment pour remettre les Verts sur la bonne voie. L'attaquant stéphanois (32 ans) a d'abord réussi un amour de frappe enroulée du droit juste avant la pause (45e), puis a inscrit un véritable but d'avant-centre sur un magnifique service de Denis Bouanga (57e). Déjà buteur lors de la première journée à Dijon (2-1, le 10 août), il porte ainsi son total à trois buts cette saison. Autour de lui, les joueurs offensifs en tous genres se succèdent depuis son arrivée au club, en 2012. Mais il reste toujours précieux.

10
Il faut remonter à dix ans, soit à 2009-2010 (saison terminée à la 17e place) pour trouver la trace d'un bilan aussi pauvre (ou pire) à domicile de Saint-Étienne après deux matches de L1 disputés à Geoffroy Guichard : deux nuls cette saison (deux revers à l'époque). Depuis, l'ASSE avait en effet toujours gagné au moins une de ses deux premières rencontres à la maison...
publié le 15 septembre 2019 à 19h05 mis à jour le 15 septembre 2019 à 19h54
commentaires (300) commenter cet article
les mieux notés les plus récents
Northsiderijsel1987 le 15 septembre 2019 à 19h12

une parodie d 'arbitrage la var va décider du classement de la 38 eme journée ,3 eme but de toulouse parfaitement valade et la ligue qui cherche des pb pour des chants et banderoles que dire des mecs de sainté derrière la main courante sur le pénalty de toulouse et ensuite sur le 3 eme but refusé de sainté c 'est bien plus grave que de courrir après les ultras !!!

répondre
101
18
voir tous les commentaires... (300)