Ligue 1 : Nice grimpe à la deuxième place, Amiens enfonce Metz

Servi par Ounas, Kasper Dolberg a marqué son premier but avec Nice. (Y. Coatsaliou/AFP)

Ce samedi en Ligue 1, Nice s'est imposé contre Dijon (2-1) et a pris provisoirement la deuxième place. Amiens s'est lui imposé à Metz (2-1), qui a subi ainsi sa quatrième défaite de suite. Bordeaux a concédé un nul chez lui contre Brest (2-2) et Nîmes a battu Toulouse (1-0) grâce à un but somptueux de Philippoteaux.

Nice deuxième avec le premier but de Dolberg

Il y a un peu plus d'un an, Dijon avait triomphé (4-0) à l'Allianz Riviera. Cette fois, le DFCO a certes de nouveau ouvert le score, inscrivant ainsi son premier but dans le jeu (le deuxième au total), encore grâce à Julio Tavares, d'une belle frappe enroulée du pied droit (22e). Mais les Niçois, costauds mentalement et plutôt inspirés techniquement, ont logiquement renversé le score.

Sur une magnifique remise d'Ounas (trouvé par Cyprien), l'attaquant danois Dolberg a inscrit son premier but avec les Aiglons d'un subtil ballon piqué du gauche (29e). Puis le virevoltant Youcef Atal a offert la victoire aux siens d'une somptueuse et puissante frappe du droit sous la barre (47e). Les hommes de Patrick Vieira prennent ainsi provisoirement la deuxième place, tandis que le DFCO reste scotché à la dernière place (un point).

Metz perd pour la quatrième fois de suite

Cette fois, le FC Metz n'a pas cédé d'entrée comme cela fut le cas lors de ses trois matches précédents, déjà perdus, à Angers (0-3), contre le PSG (0-2) et à Bordeaux (0-2). Mais cela s'est terminé de la même façon. Et c'est encore plus ennuyeux, car cette quatrième défaite lorraine de suite a été enregistrée contre Amiens, concurrent direct pour le maintien, de surcroît à domicile. Serhou Guirassy a fait très mal à des Messins encore trop passifs défensivement, en marquant de la tête sur un centre parfait d'Alexis Blin, juste avant la mi-temps (40e), puis en servant idéalement Dibassy peu après (54e).

Les Grenat se sont certes révoltés et Habib Diallo leur a redonné un réel espoir en inscrivant, avec un grand sang-froid, son quatrième but (sur les cinq Lorrains) sur une passe de Noss Traoré (68e), le milieu offensif prêté par Monaco, entré en jeu. Mais c'est bien l'ASC qui a réalisé une excellente opération, avec ce premier succès à l'extérieur, qui lui permet de totaliser sept points.

Brest ramène un point de Bordeaux, mais...

Dans l'absolu, décrocher un point à Bordeaux constitue une belle performance pour le promu brestois. Mais les hommes d'Olivier Dall'Oglio peuvent aussi éprouver quelques regrets, car juste avant l'égalisation de Pablo (tête rageuse sur un corner d'Adli, 70e), Alexandre Mendy a eu une balle de 3-1, qu'il a envoyé sur le poteau (68e). Auparavant, Briand avait ouvert le score, sur une phase arrêtée, déjà (coup franc de Benrahou déposé sur sa tête) et le SB 29 avait logiquement renversé la vapeur, en particulier grâce à Yoann Court, auteur de deux belles passes décisives, pour Grandsir (20e) et pour Autret (45e+1). Mais Bordeaux (9 points) devance donc toujours Brest (7 unités).

Un bijou décisif de Philippoteaux pour Nîmes

Face à des Toulousains beaucoup plus timorés que dimanche dernier à Saint-Etienne (2-2), les Nîmois se sont logiquement imposés (1-0), grâce à un bijou de Romain Philippoteaux. Lancé par Valls, le milieu offensif, arrivé cet été d'Auxerre (L 2), a envoyé une magnifique frappe enroulée du pied droit en pleine lucarne (39e). Le succès gardois aurait pu être plus large, mais Deaux a trouvé le poteau (62e). Le TFC a quand même passé une véritable sale soirée, car Bafodé Diakité a été logiquement expulsé pour un tacle dangereux (sanction confirmée à juste titre par le VAR) sur... Philippoteaux, décidément décisif.

publié le 21 septembre 2019 à 21h54 mis à jour le 21 septembre 2019 à 23h00
commentaires (162) commenter cet article
les mieux notés les plus récents
edouardiinho le 21 septembre 2019 à 22h16

Allez Metz, de tout cœur avec vous pour la descente !

répondre
232
36
voir tous les commentaires... (162)