Liga : Quique Setién commence avec le Barça par un court succès contre Grenade

Messi a encore marqué pour le Barça. (Reuters)

Pour sa première sur le banc du Barça, Quique Setién peut remercier Lionel Messi, auteur du seul but de la rencontre face à Grenade (1-0).

Le match : le Barça n'a pas été flamboyant

Quique Setién a du pain sur la planche, mais il va pouvoir travailler sereinement lors des prochains jours. Son Barça a battu Grenade pour sa première sur le banc (1-0). Cela lui permet de reprendre la tête au Real Madrid.

lire aussi

Le film du match

Le club blaugrana a retrouvé une partie de son ADN ''guardiolesque'' avec 82% de possession de balle (un record pour le club depuis mai 2011), des sorties défensives méticuleuses, des redoublements de passes (1 005 au total dont 127 pour le seul Busquets).

En phase offensive, les Catalans ont évolué en 3-4-3, Alba se positionnant comme un ailier. Totalement libre sur le terrain, Lionel Messi a marqué le seul but de la rencontre après une action collective magnifique : remise en une touche d'Antoine Griezmann, talonnade d'Arturo Vidal et but du droit de l'Argentin (76e).

Auparavant, Messi avait manqué le cadre de peu (45e, 50e) et à la 79e, Silva a claqué un autre de ses tirs en corner. Griezmann, lui, a beaucoup travaillé défensivement. Permutant souvent avec la Pulga, entre le poste de pointe et la gauche de l'attaque, il a manqué deux duels face au gardien andalou (68e, 84e).

Le fait : Les choix mitigés de Setién

Tout le monde guettait les choix forts que Setién allait pouvoir faire en l'absence de Luis Suarez ou encore de Frenkie de Jong. En attaque, il a préféré aligner Ansu Fati que Carles Pérez. Une réussite, le jeune Espagnol s'entendant très bien avec Messi. Actif, ambitieux, appliqué il a notamment obligé le gardien adverse à se coucher dès la 7e. Dans l'entrejeu, il a titularisé Vidal. Omniprésent, que ce soit à la récupération ou à la création, le Chilien a été passeur décisif pour Lionel Messi, avec une superbe talonnade. De quoi lui valoir le titre d'homme du match.


En revanche, Rakitic a été lourd et a très peu bougé. Son concurrent Riqui Puig a beaucoup plus apporté lors de son entrée en jeu. Préféré à Semedo sur le côté droit de la défense, Sergi Roberto s'est manqué dans un match qui avait été précédé par un hommage à sa mère, récemment décédée. Son erreur de la 66e a permis à Eteki de tirer sur le poteau. Lenglet étant sous la menace d'une suspension, Setién avait décidé de faire confiance à Samuel Umtiti. L'ancien Lyonnais a été fébrile et a perdu plusieurs ballons dans le vent du Camp Nou.

publié le 19 janvier 2020 à 22h53 mis à jour le 19 janvier 2020 à 23h28
commentaires (150) commenter cet article
les mieux notés les plus récents
rivaoulou le 19 janvier 2020 à 22h59

C'était ennuyant .je m'inquiète pas pour les relayeurs,Arthur et De jong pourront faire l'affaire .Mais pour le 9,Griezmann ne pas remplacer suarez .

répondre
32
12
voir tous les commentaires... (150)