Incidents durant PSG-OM : un match de suspension avec sursis pour la partie basse de la tribune Auteuil

Le PSG n'aura pas d'amende à payer. (A. Réau/L'EQUIPE)

La commission de discipline de la LFP a été clémente avec le PSG, dont les agissements des supporters - notamment lors du Classique contre l'OM (4-0) - étaient étudiés mercredi.

La commission de discipline de la LFP, qui s'est penchée mercredi sur les incidents survenus le 27 octobre au Parc des Princes, lors du Classique remporté par le PSG contre l'OM (4-0), a annoncé la « fermeture pour un match avec sursis de la partie basse de la tribune Auteuil ».

La LFP reproche au club de la capitale l'usage d'engins pyrotechniques ainsi que le déploiement de banderoles hostiles aux supporters marseillais décrites par la ministre des Sports, Roxana Maracineanu, comme des « manifestations inutiles de mépris, d'humiliation ». Aucune mention n'est en revanche faite des bagarres entre les supporters de ladite tribune Auteuil et des stadiers.

« Compte tenu des mesures tangibles prises par le club », le PSG a par ailleurs échappé à une amende pour l'usage d'engins pyrotechniques à Nice, le 18 octobre. Ce qui n'est pas le cas de l'OM (4 500€ d'amende), de l'OL (3 000€ d'amende), de Bordeaux (45 000 euros d'amende) et de Nantes (9 000€ d'amende), tous sanctionnés pour la même raison.

publié le 13 novembre 2019 à 21h42
commentaires (103) commenter cet article
les mieux notés les plus récents
lolovert4242 le 13 novembre 2019 à 21h55

Honteux et scandaleux !! Du sursis pour Paris et 45000€ d’amende pour Bordeaux!!!! Alors que Sainté a déjà eu 3 matchs de fermeture des kops sur les 6 matchs joués cette année. Craquage de fumi à Sainté = suspension mais pas dans les autres stades! SCANDALEUX !!!!!!

répondre
91
28
voir tous les commentaires... (103)