Christian Gourcuff (Nantes) : « 90 minutes de souffrance » contre Metz (Ligue 1)

Christian Gourcuff n'a pas apprécié son samedi soir. (S. Mantey/L'Équipe)

Dépité par le niveau de jeu affiché par ses joueurs samedi, l'entraîneur nantais a vécu la rencontre contre les Lorrains (0-0, en Ligue 1) « comme un calvaire ».

Christian Gourcuff (entraîneur de Nantes, après le nul 0-0 face à Metz) : « On ne va pas parler de frustration tout le temps, c'était déjà ça les semaines passées. Cela a été 90 minutes de souffrance. Dans l'expression de notre jeu, il y a beaucoup d'insuffisances, d'approximations. C'est un jeu très statique qui ne permet pas de contrôler la partie.

La satisfaction, c'est d'avoir retrouvé un axe défensif qui nous a permis de ne pas encaisser de but et de prendre un point. Mais autrement, c'est beaucoup d'insuffisance et, à la fois, de suffisance. On ne peut pas se permettre d'être aussi détachés. On s'est créé des occasions mais quasiment exclusivement par Simon. Il faut regarder les choses en face. Ça doit servir de déclic, on ne peut pas continuer dans ce registre-là.

« Si chaque passe est compliquée, c'est impossible de peser sur le match »

Je l'ai vécu (le match) comme un calvaire. Si chaque passe est compliquée, c'est impossible de peser sur le match [...]. On a montré d'autres choses dans d'autres circonstances et il n'y a pas longtemps, à Rennes notamment (2-3, le 31 janvier). Là, c'est la réalité de ce match, j'espère que ce ne sera pas la réalité jusqu'à la fin de saison. »

publié le 15 février 2020 à 23h02
commentaires (72) lire la charte
commenter cet article
les mieux notés les plus récents
NaonedL le 16 février 2020 à 06h39

Nantes a été à l"image de son capitaine, nul, mais comment Gourcuff peut-il encore aligner Touré, ce joueur rate tout ce qu'il tente, il bloque complètement le milieu de terrain, il faut donner le brassard à Pallois et envoyer Touré dans les tribunes.

répondre
39
2
voir tous les commentaires... (72)