La boxe de retour à Bercy treize ans après le dernier combat

Treize ans après le dernier combat, le noble art va réinvestir le 15 novembre l'AccorHotels Arena, à Paris. Avec deux affiches qui devraient attirer plus de 15 000 spectateurs.

Antre habituel de combats prestigieux pendant les années 2000, le célèbre palais Omnisports de la capitale avait notamment été le théâtre de l'affrontement chez les super-coqs entre Mahyar Monshipour et le Thaïlandais Yoddaamrong en novembre 2004. (DENIS BOULANGER / PRESSE SPORTS)

La boxe de retour à Bercy treize ans après le dernier combat

Treize ans après le dernier combat, le noble art va réinvestir le 15 novembre l'AccorHotels Arena, à Paris. Avec deux affiches qui devraient attirer plus de 15 000 spectateurs.

Treize ans après la dernière réunion de boxe à l'AccorHotels Arena, qui s'appelait alors palais omnisports de Paris-Bercy, le noble art va y retourner. Le 2 décembre 2006, le promoteur Michel Acariès y montrait Brahim Asloum contre l'Espagnol Rafael Lozano. À son tour, son fils Sébastien (35 ans) présentera deux Championnats WBA le 15 novembre : Arsen Goulamirian, qui détient le titre super des lourds-légers (- 90,718 kg), affrontera l'Australien Kane Watts, tandis que Michel Soro mettra en jeu sa ceinture Gold des super-welters (- 69,853 kg) face à Cédric Vitu.

Pour lire la suite, abonnez-vous :

déjà abonné ? se connecter
s’abonner pour lire la suite